Il s'agit d'un film d'animation américain qui est sorti sur nos écrans le 7 décembre 2005 et dont la durée est de 1 heure 17.

"Chicken Little" à été réalisé par Mark Dindal.

A la production, on retrouve Randy Fullmer.

Les scénaristes sont Steve Bencich, Ron J. Friedman, Ron Anderson, Mark Dindall et Mark Kennedy.

La bande originale (totalement délirante... Merci Boulard ;-) ) est composée par John Debney.

Film tous publics en salle, pour voir la bande annonce de ce film d'animation cliquez ICI .



Le réalisateur Mark Dindal désirait depuis longtemps faire une parodie d'un conte de fées ou d'une fable. Il explique : "Je m'intéresse depuis toujours aux contes folkloriques et aux contes de fées en tant que point de départ d'un film, parce que ce sont des histoires simples qui nous sont familières. Je trouve amusant de se demander pourquoi tel personnage agit comme il le fait et non autrement... Prenez "Le Petit Chaperon Rouge", par exemple. Pourquoi le loup ne mange-t-il pas la petite fille dès leur première rencontre, au lieu de faire ce long détour et de se déguiser en grand-mère ? Quand on commence à réfléchir aux raisons pour lesquelles les personnages font tel ou tel choix, on s'amuse beaucoup... Ils paraissent tout à coup plus intéressants. Parallèlement à ce concept, j'ai eu l'idée d'animaux de la ferme laissés-pour-compte, restés seuls tandis que tous les autres habitants de la ferme se seraient rendus à la foire. Des extraterrestres atterrissent alors chez eux pour conquérir la planète. D'un seul coup, ceux que tout le monde méprise se retrouvent en première ligne pour empêcher l'attaque et c'est à eux que revient de sauver le monde. Un soir où je me trouvais au volant de ma voiture pour rentrer chez moi, les deux idées se sont télescopées, ont fusionné, et sont devenues Chicken Little."

Mark Dindal, le réalisateur de "Chicken Little", était aux commandes de "Kuzco, l'empereur mégalo", une autre production Disney dont le groove absurde et impertinent avait séduit de nombreux spectateurs.

En plus d'être basé sur l'imagination de Mark Dindal, "Chicken little" est également la libre adaptation du court-métrage d'animation "Chicken little" mis en scène en 1943 par Clyde Geronimi, le réalisateur de certains classiques de la maison Disney comme "Cendrillon"(1950), "Peter Pan"(1953), "La Belle et le Clochard"(1955) ou encore "Les 101 Dalmatiens"(1961).

Si jusque-là les studios Disney avaient des accords de développement/distribution avec Pixar ("Les Indestructibles", "Le Monde de Nemo" entre autres), "Chicken Little" marque leur première production Disney d'un film d'animation 3-D de A à Z. Disney a refusé pendant longtemps de prendre le virage du numérique pour continuer dans la veine traditionnelle. Mais l'échec de "La Planète au trésor, un nouvel univers" et l'accueil tiède fait à "Frère des ours" face aux succès des productions en 3-D, ainsi qu'une renégociation houleuse avec Pixar pour la poursuite de leur collaboration, ont décidé le studio aux grandes oreilles à franchir le pas.
David Stainton, président de Walt Disney Feature Animation, observe : "Chicken Little marque un vrai bond en avant pour la compagnie. En combinant le style d'animation et la sensibilité propres à Disney avec des outils numériques dernière génération, notre équipe animation a créé un film original. Nous avons mis au point des logiciels exclusifs qui ont permis à nos animateurs d'intégrer une immense gamme de mouvements, et de transposer le véritable esprit de l'animation "squash and stretch" Disney. Nous sommes très heureux de ce que Mark Dindal, le réalisateur, Randy Fullmer, le producteur, et leur équipe ont accompli."

"Chicken Little" est dédié à la mémoire de Joe Grant, le dernier des grands scénaristes et artistes pionniers de la maison Disney, décédé le 6 mai 2005, une semaine avant son 97e anniversaire. Entré dans la célèbre compagnie en 1933, il écrit "Dumbo" et supervise les histoires de "Fantasia". Depuis 1989, il était revenu au studio et inspirait les nouvelles générations, continuant à dessiner et créer de nouvelles histoires jusqu'au jour de sa mort.

Le compositeur John Debney, nommé à l'Oscar pour la musique de "La Passion du Christ", a signé la musique de "Chicken Little". Il a travaillé en étroite collaboration avec les cinéastes pour composer une bande originale dynamique combinant des influences de la musique Americana, des films de science-fiction des années 50 et des hits des années 70. On retrouve ainsi des titres comme "We Are the Champions", "I Will Survive", "Stayin' Alive", "Don't Go Breaking My Heart", "Stir it Up" ou encore "Lollipop".

S'il est en images de synthèse, "Chicken Little" bénéficie de la technique d'animation dite du "squash and stretch", un principe d'animation classique cher à Disney. Cette technique permet de créer des mouvements extrêmes très fluides ne pouvant exister que dans un univers de dessin animé. Le réalisateur Mark Dindal explique : "Le squash and stretch permet d'insuffler de la vie et de l'énergie aux personnages. C'est une chose que l'on ressent, et c'est ce qui a fait la renommée de l'animation Disney. On croit absolument que ce que l'on voit est vrai. Nous avons aussi essayé d'apporter d'autres qualités de l'animation dessinée Disney à ce film. Il y a une certaine rondeur dans le trait des personnages qui rappelle les Disney des années 40 et 50, un design que j'aime vraiment et qui me parlait. Le rythme est unique, et les personnages possèdent une énergie vibrante."

"Chicken little" parodie de nombreux films à succès des dernières années, tels "Independence Day", "Signes" ou encore "La Guerre des mondes".

Le budget de ce film d'animation a été de 60 millions de dollars.



Casting little V.O / V.F. : Zach Braff / Lorant Deutsch (Chicken Little), Joan Cusack / Claire Keim (Aby), Steve Zahn / Emmanuel Garijo (Boulard), Garry Marshall / Bernard-Pierre Donnadieu (Buck), Amy Sedaris / Marjorie Frantz (Foxy), Don Knotts / Marcel Guido (Monsieur Le Maire), Harry Shearer / Guy Chapelier (Le commentateur), Patrick Stewart / Phillipe Catoire (Le Professeur), Wallace Shawn / Bernard Alane (Le principal Fetchit), Fred Willard / Daniel Lafourcade (Melvin, le papa alien), Catherine O'Hara / Marie Martine (Tina, la maman alien), Adam West / Emmanuel Jacomy (La voix de l'acteur d'Hollywood qui incarne Chicken Little)...

Synopsis Fred Chicken (Toute ressemblance avec une marque existante est purement due au hasard :-) ) : A Oakey Oaks, un village peuplé d'animaux, Chicken Little est un petit poulet dont la ténacité dépasse de loin sa taille minuscule. Il essaie désespérément de faire oublier à la population du village sa grande humiliation : il y a deux ans, un gland lui est tombé dessus et, persuadé qu'il s'agissait d'un morceau de ciel, Chicken Little a couru donner l'alerte dans toute la ville en hurlant "Le ciel s'écroule ! Le ciel s'écroule !" La panique s'est emparée des habitants et leur affolement a failli détruire le village, attirant l'attention des médias...
Quand tout le monde a réalisé qu'il ne s'agissait que d'un gland, Chicken Little est devenu la risée de toute la ville. Pourtant, un jour, le jeune poulet reçoit effectivement un vrai morceau de ciel sur la tête. Mais cette fois, qui le croira ? Avec sa petite taille, pourra t-il sauver sa ville toute entière ?



Après une semaine difficile au travail et dans les trains, il me fallait un bon petit film comique pour décompresser un max. Bon jetons un oeil sur les horaires de mon cinéma de quartier. Ouahou trop de choix : à ma droite "Chicken Little" et à ma gauche "Chicken Little"... Bon après avoir pris le 50/50 et avoir fait appel au public je prends la réponse A : "Chicken Little"... Me regardez pas comme ca Jean Pierre c'est mon dernier mot...

Résultat des courses après un peu plus d'une heure de film c'est que ce poulet de c'est pas laisser gripper (gripper...grippe aviaire... Bon ok ok j'arrête). Le scénario ne vole pas bien haut mais nous livre de bons moments de fraîches rigolades et de clins d'oeil cinématographiques. Bon bien entendu, étant franchisé Disney, on à le droit aux bonnes leçons de morales et on reste dans le politiquement correcte mais on passe quand même un bon moment.

La voix des acteurs dans la version française (oui je n'ai malheureusement pas pu voir la version originale) est assez bonne, les effets visuels sont loin de concurrencé Pixar je trouve mais reste tout à fait convenable bref, à l'approche des fêtes de Noel (hé hé c'est bientôt ;-) ), "Chicken Little" est un bon divertissement qui plaira à toute la famille. C'est pas un chef d'oeuvre de l'animation, il ne révolutionne aps le genre mais nous amuse et pour ma part, il remplit ce que j'attendais de lui.

Bon je reconnais que mon avis n'est pas bien dévelloppé, peut être est ce due à ma légère fatigue (et oui moi pas de vacances lol) mais voila, je conseille ce film pour ceux qui veulent passer un petit moment de détente sans prise de tête. Je profite que mon avis n'est pas beaucoup dévelloppé pour m'excuser si je n'ai pas beaucoup de temps devant moi mais je me rattraperai et pour ceux qui ont pu se poser la question, je n'ai aucunement l'intention de laisser à l'abandon mon blog lol. Je souhaite aussi de très bonne vacances à ceux qui ont la chance d'en avoir :-) .



Mini filmographie sélective :

Mark Dindal (réalisateur, scénariste) : Danny le chat superstar (réalisateur, scénariste, acteur), Kuzco l'empereur mégalo, Alladin (animation)...

John Debney (compositeur) : Baby-sittor, Sin city, Menteur menteur, Bruce tout puissant...

Zach Braff : Garden State, Meurtres mystérieux à Manhattan, La série Scrubs...

Lorant Deutsch : Le ciel les oiseaux et ta mére, Ze film, Nos amis les flics, Bienvenue chez les Rozes...

Joan Cusack : Working girls, Un monde pour nous, Corinna Corrina, In and out...

Claire Keim : Le Roman de Lulu, Féroce, la saga Zodiaque, En territoire indien...

Steve Zahn : Sahara, National security, Vous avez un message, Ecole paternelle...

Garry Marshall : Fashion maman, Un mariage de princesse, Pretty woman (réalisateur), Escrocs malgré lui (réalisateur)...

Bernard-Pierre Donnadieu : Affaire Dreyfus, Coup de tête, Le professionnel, Faut pas rire du bonheur...

Patrick Stewart : X-men 1 et 2 (le 3 prochainement), Excalibur, Complots, Jeffrey...

Catherine O'Hara : L'étrange Noel de Monsieur Jack (voix), Maman j'ai raté l'avion, Maman j'ai encore raté l'avion, Famille à louer...