Il s'agit d'un film fantastique américain qui est sorti en salle le 12 juillet 2006 (La date de sortie aux Etats-Unis à été le 30 juin 2006) et dont la durée est de 2 heures 34.

"Superman returns" est un film produit, écrit et réalisé par Bryan Singer.

On retrouve également à la production de ce film Jon Peters et Gilbert Adler.

On retrouve aussi aux côté de Bryan Singer les scénaristes Michael Dougherty et Dan Harris pour l'écriture de ce scenario d'après les personnages crée par Jerry Siegel et Joe Shuster.

La bande originale du film à été composée par John Ottman (Pour réécouter le theme, composée par John Williams, toujours présent dans ce dernier volet, cliquez ICI ;-) ).

Film tous publics lors de sa sortie en salle.

Pour voir la bande annonce n°1 en V.O.S.T. de ce film, cliquez ICI .
Pour voir la bande annonce n°2 en V.O.S.T. de ce film, cliquez ICI .
Pour voir la bande annonce n°3 en V.O.S.T. de ce film, cliquez ICI .
Pour voir la bande annonce n°2 en V.F. de ce film, cliquez ICI .
Pour voir la bande annonce n°3 en V.F. de ce film, cliquez ICI .

Pour voir l'extrait n°1 de "Superman returns" en V.F., cliquez ICI .
Pour voir l'extrait n°2 de "Superman returns" en V.F., cliquez ICI .
Pour voir l'extrait n°3 de "Superman returns" en V.F., cliquez ICI .
Pour voir l'extrait n°4 de "Superman returns" en V.F., cliquez ICI .
Pour voir l'extrait n°5 de "Superman returns" en V.F., cliquez ICI .
Pour voir l'extrait n°6 de "Superman returns" en V.F., cliquez ICI .

Pour voir le tapis rouge avec l'équipe du film, cliquez ICI (C'est à la Défense, tout près de l'endroit où je travaille :p ).
Pour voir la rencontre avec l'équipe du film "Superman returns", cliquez ICI .

Site officiel du film (français)

Site officiel du film (anglais)


Brandon Routh
Kate Bosworth et Brandon Routh
Parker Posey, Kevin Spacey et Kal Penn


"Superman Returns" aura mis dix ans à voir le jour. C'est en 1997 que l'idée de porter à nouveau les aventures de Superman sur grand écran voit le jour chez les dirigeants de Warner Bros. Tout d'abord, c'est un film opposant Superman à un autre célèbre super héros, Batman, que le projet commence à faire parler de lui. Puis, c'est sous le titre de "Superman Lives", que le studio propose à Tim Burton, déjà réalisateur des deux premiers opus de "Batman", de redonner vie au super-héros de Krypton. Tim Burton accepte et commence à constituer son casting. Nicolas Cage est rapidement annoncé dans le rôle de Clark Kent. Alors que la pré-production a déjà bien avancé, les studios décident d'annuler le projet. Le scénario, écrit par Kevin Smith, s'inspirait alors de l'épisode où Superman se fait tuer par une créature du nom de Doomsday et revient à la vie plus puissant que jamais. Le projet reverra le jour quelques années plus tard sous le titre "Superman Returns".

Le projet "Superman Returns", un temps entre les mains de Brett Ratner, a connu de nombreux changements de direction. C'est en raison d'un désaccord concernant le casting du film que le réalisateur de "Rush Hour" s'est vu remercier par la production. Au vu du succès au box-office de "Charlie et ses drôles de dames", la production décide alors de se tourner vers McG. Il est malgré tout contraint d'abandonner à son tour le projet en 2002 pour tourner "Charlie's angels - les anges se déchaînent". Il revient en 2004 pour un bref moment puisque, réalisateur et producteurs n'arrivent pas à s'accorder en ce qui concerne le budget du film et le lieu de tournage, provoquant ainsi le départ définitif de McG. Avant de trouver la "perle rare" qui pourra mener à terme le projet "Superman Returns" et sera en parfait accord avec eux, les studios Warner approchent des réalisateurs aussi différents que Michael Bay ("Armageddon") ou Robert Rodriguez ("Sin City"). La Warner propose alors à Bryan Singer de réaliser "Superman Returns", tandis qu'il travaille sur le dernier opus des aventures des "X-Men". Ne pouvant accepter de prendre en charge deux projets d'une aussi grande envergure, il est contraint de faire un choix. Il décide de renoncer à "X-Men 3" pour, accompagné de toute son équipe technique, s'occuper du retour tant attendu de Superman sur grand écran. Ironie du sort, c'est alors Brett Ratner que les studios contactent pour prendre sa succession sur le tournage d' "X-Men l'affrontement final".

"Superman Returns" est dédié à l'acteur Christopher Reeve et à son épouse, Dana Reeve. En 1978 Christopher Reeve avait endossé pour la première fois le costume de l'homme d'acier sous la direction de Richard Donner. Il avait par la suite prêté ses traits au super-héros dans trois autres longs métrages, devenant ainsi une véritable icône du cinéma international. Sa carrière d'acteur est brutalement interrompue le 27 mai 1995 par une chute de cheval, un accident au cours duquel il se brise deux vertèbres cervicales et se sectionne la moelle épinière. Paralysé, il crée une fondation à son nom pour collecter des dons afin d'encourager la recherche sur les lésions de la moelle épinière. Il est décédé en octobre 2004, alors que la production du film de Bryan Singer débutait...

Alors que l'acteur Nicolas Cage était pressenti pour reprendre le costume de Superman au moment où le projet à débuté, il a tout de même décidé de rendre hommage au super héros à sa manière. En octobre 2005, l'acteur américain annonçait ainsi la naissance de son deuxième enfant, le petit Kal-El Coppola Cage, qui n'est autre que le nom kryptonien de Superman.

Créé en 1933 par Jerry Siegel et Joe Shuster, Superman se dévoile pour la première fois dans un comic en 1938. Succès populaire, il devient rapidement l'un des personnages de fiction préféré des américains. Il apparaît pour la première fois sur écran en 1941 dans 17 courts métrages des studios Fleischer. Dix ans plus tard, le premier long-métrage consacré à l'homme d'acier voit le jour ("Superman and the mole-men") avec George Reeves dans le rôle du super-héros. La franchise est à nouveau portée au cinéma en 1978 par Richard Donner avec Christopher Reeve et Marlon Brando, prouvant une nouvelle fois la popularité du super-héros. Après le "Superman" de 1978, trois suites voient alors le jour en 1980, 1983 et 1987. Depuis, Superman s'est surtout illustré sur petit écran à travers les séries "Lois et Clark" et "Smallville". "Superman Returns" est le 6e long-métrage consacré à l'homme d'acier. Entre temps, les comics continuent toujours de paraître chaque mois, diffusés dans 25 langues dans plus de quarante pays.

"Superman Returns" s'inscrit dans le prolongement de "Superman 2" : "C'est une pseudo-suite", explique le scénariste Michael Dougherty. "Dan , Bryan et moi adorons deux premiers films et je pense que ça aurait été une erreur de revenir aux origines de la saga. Tout le monde connaît l'histoire de Superman. Donner l'a très bien racontée à mon avis. La série 'Smallville' le fait également mais nous ne voulions pas deux incarnations différentes qui pourraient semer la confusion. Nous avons préféré pousser l'histoire un peu plus loin plutôt que de la reprendre depuis le début."

Pour "Superman returns", Bryan Singer a décidé de "redonner vie" à Marlon Brando. L'acteur, décédé durant l'été 2004, interprétait Jor-El, le père de Superman, dans le film de Richard Donner en 1978. Bryan Singer a décidé d'utiliser des images d'archives de ce long métrage, afin de permettre à l'acteur de reprendre son rôle, à titre posthume, dans le nouvel opus des aventures du super-héros.

52 ans après "Sur les quais" d'Elia Kazan, Marlon Brando et Eva Marie Saint "se retrouvent" à l'affiche de "Superman Returns". Même si le premier est décédé et n'apparaît à l'écran qu'à l'aide d'images d'archives, la seconde y interprète Martha Kent la mère adoptive du super héros.

Comme Richard Donner avec Christopher Reeve, Bryan Singer a choisi de confier le rôle de Superman à un acteur relativement inconnu : le jeune Brandon Routh, aperçu notamment dans les séries "Gilmore Girls", "Cold Case : affaires classées" et "Will & Grace". Bryan Singer avait besoin d'un acteur qui sache incarner toutes les qualités contrastées de Kal-El, Clark Kent et Superman, qui puisse assumer la dimension physique et émotionnelle du rôle. Il n'en voulait pas moins un inconnu : "Il fallait quelqu'un qui reflète notre mémoire collective de Superman et devienne la vivante image du personnage", explique le réalisateur.

Constituer le casting de "Superman Returns" a été l'une des étapes les plus longues de la pré-production. De multiples noms ont été mentionnés et de nombreux acteurs et actrices ont passé des essais pour le film, comme Claire Danes, Keri Russell, Scarlett Johansson ou encore Keira Knightley (Keiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiira :-) ) pour incarner la belle Lois Lane. Anthony Hopkins était, quant à lui, engagé pour interpréter le rôle de Jor-El (le père de Superman), mais a renoncé au moment où Brett Ratner a quitté le projet. Johnny Depp a été considéré pendant un temps pour les rôles de Jor-El et Lex Luthor. Cependant, c'est tout naturellement le rôle de Superman qui a suscité le plus de remous. Des dizaines d'acteurs ont été envisagés pour endosser le costume rouge et bleu du super héros. Les noms de Josh Hartnett, Brendan Fraser, Ashton Kutcher, Ian Somerhalder, Jared Padalecki ou encore Jim Caviezel ont ainsi été évoqués soit par les différents réalisateurs ou la production.

Né en octobre 1979, Brandon Routh a tourné "Superman Returns" à l'âge de vingt-six ans. C'était aussi l'âge de Christopher Reeve en 1978 pour le "Superman" de Richard Donner.

Pour réaliser "Superman Returns", Bryan Singer s'est entouré de ses collaborateurs habituels avec qui il avait notamment réalisé "X-Men 2". Du compositeur John Ottman à Guy Hendrix Dyas aux décors, en passant par les scénaristes Dan Harris et Michael Dougherty, le réalisateur américain a souhaité travailler dans un cadre familial. Il retrouve aussi son directeur de la photographie Newton Thomas Sigel ainsi que l'acteur Kevin Spacey qu'il avait dirigé pour la première fois dans "The Usual Suspects" en 1995. "Nous cherchions une occasion de travailler à nouveau ensemble", explique le réalisateur. "Kevin était plus que parfait pour ce rôle, avec son mélange d'humour et de cynisme et, bien sûr, ses brillantes qualités d'acteur. Compte tenu de ses nombreuses activités théâtrales à l'Old Vic de Londres, il n'avait pas plus de six semaines à nous accorder, et c'est durant ce bref laps de temps que nous avons tourné toutes ses scènes."

Kate Bosworth et Kevin Spacey s'étaient déjà donnés la réplique en 2004 dans "Beyond the Sea", réalisé par Kevin Spacey lui même. Conquis par la performance de la jeune comédienne, il aurait lui-même conseillé aux producteurs de l'engager pour tenir le rôle de la reporter du Daily Planet.

L'actrice qui interprète la richissime Gertrude Vanderworth, n'est autre que Noel Neill, la créatrice du rôle de Loïs Lane et la seconde partenaire de George Reeves dans la série télé des années cinquante. Elle avait aussi fait une discrète apparition dans le "Superman" de Richard Donner en 1978.
Par ailleurs, Jack Larson qui interprète Bo le barman incarnait, quant à lui, le jeune Jimmy Olsen dans les années 50. Il apparaît furtivement face à Sam Huntington qui reprend aujourd'hui le rôle du jeune photographe.

Bryan Singer a apporté un soin particulier aux scènes de vol. Il souhaitait donner l'impression qu'un homme peut réellement voler. "Brandon et moi avons élaboré nos propres lois physiques, dont découlerait la mise en scène des séquences de vol. Il fallait, par exemple, répondre à des questions très précises, du type : 'Quelle force Superman doit-il déployer pour stopper un avion en plein vol ? Dans quelles circonstances flotte-t-il ? Quand est-il en chute libre ? Quels gestes fait-il avec ses mains pour naviguer dans les airs ?' Il a fallu d'interminables discussions entre Brandon , moi-même, les chefs cascadeurs et les équipes aériennes pour fixer tous ces paramètres. Résultat : Brandon vole dans ce film comme aucun autre Superman avant lui".

"Superman Returns" est le premier film à utiliser la caméra HD Panavision Genesis. Cette caméra a été conjointement développée par Sony et Panavision. Elle représente le modèle se plaçant au-dessus de la traditionnelle HD 24p utilisée par George Lucas ou Robert Rodriguez. "Il n'en existait encore qu'une à Los Angeles. C'est avec elle que nous avons filmé les premiers essais de costumes de Brandon", raconte Bryan Singer. "Puis nous avons fait des tests comparatifs très poussés avec la Genesis, à l'extérieur, en intérieur, de jour, de nuit, en pleine lumière, dans la pénombre, en costume, avec ou sans maquillage, etc. Après avoir passé tout cela en revue, Tom et moi avons décidé de tourner tout le film avec le système Genesis. Lorsque nous avons démarré en Australie, nous n'avions guère que deux de ces caméras à notre disposition. Deux mois plus tard, nous en avions huit ou dix."

Le célèbre combinaison bleue que porte Brandon Routh dans le film est une oeuvre de haute technologie. Renforcée à certains endroits par des prothèses musculaires le costume avait pour but d'affirmer l'impression de puissance du super-héros. Le fameux logo en relief qui orne la poitrine de Superman a été fabriqué en latex moulé, puis découpé au laser en plusieurs milliers de minuscules insignes en forme de "S". La cape est doublée d'une laine spéciale, tissée en France, et "ombrée" pour renforcer l'éclat du rouge. Enfin, l'extérieur est caoutchouté pour lui donner du poids et une certaine texture. Brandon Routh devait passer plus de 20 minutes à enfiler ce costume... C'est l'enfer de la mode, tu es vraiment super sympa, si tu es mignon, c'est que tu es beau gosse :p (Petit clin d'oeil à une personne que j'adore et qui je suis sûr se reconnaitra ;-) ).

Tout comme l'a fait Peter Jackson lors du tournage de la saga du "Seigneur des anneaux", Bryan Singer a lui aussi tenu un blog sur le plateau de "Superman Returns". Ce-dernier a ainsi permis aux fans du super héros de suivre "en direct" l'évolution de ce tournage australien... Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez jeter un coup d'oeil sur le blog traduit en français en cliquant ICI ;-) . Pour ceux qui préfére découvrir ce journal de bord dans sa version originale, cliquez ICI :-) .

Le tournage de "Superman Returns" s'est déroulé principalement à Sydney en Australie dans les Studio Fox où l'équipe du film occupait l'ensemble des sept plateaux. Les prises de vues autours de la ferme de la famille Kent ont eu lieu, quant à elles, à Tamworth dans le bush australien.

Créer la ferme de la famille Kent en plein bush australien fut un réel défi pour l'équipe : "Faire pousser du blé à Tamworth relevait de la gageure", explique le chef décorateur Guy Dyas. "Cette région a souffert de plusieurs années de sécheresse. Il nous a fallu installer notre propre système d'irrigation pour conserver les champs en l'état jusqu'à la fin du tournage."

La conception et la construction des décors du Daily Planet ont demandé près de six mois de travail à l'équipe de décorateurs de Guy Dyas. Près de 3000 lumières et 30 km de cables ont été nécessaires pour éclairer tous les bureaux de la célèbre rédaction.

Du Daily Planet au Yacht Gertrude en passant par la ferme des Kent, près de 80 décors ont été réalisés au total. Une fois le tournage achevé, la plupart des éléments de ces mêmes décors ont été stockés dans des containers, en vue d'une éventuelle future utilisation.

"Superman Returns" est le premier film "live" prévu pour être projeté en trois dimensions dans les Salles IMAX. Lors de certains passages, une icône vient avertir le spectateur qui doit alors mettre des lunettes spéciales pour profiter des effets "3-D". La technique était auparavant réservée aux documentaires ("Deep sea 3D") ou aux films d'animation ("Le Pôle Express").

Afin d'assurer de manière originale la promotion du film, la production de "Superman Returns" a fait appel au célèbre basketteur Shaquille O'Neal connu pour son tatouage en forme de "S". Il a ainsi tourné un spot télévisé pour le film de Bryan Singer mettant en évidence son tatouage et le "lien" avec le "S" que porte le super héros sur son costume.

Le morceau de Kryptonite que convoite Lex Luthor dans le musée a été découverte en 1978. C'est une année importante dans l'univers du super-héros puisque c'est en 1978 que fut réalisé le "Superman" de Richard Donner.

Au début des années 2000, Brandon Routh passe un casting pour incarner Clark Kent dans la série télévisée "Smallville". Tom Welling fut choisi à sa place.

Le budget de "Superman returns" s'est élevé à 260 millions de dollars.

Brandon Routh
James Marsden, Brandon Routh et Kate Bosworth


Le casting du film :


Brandon Routh (Kal-El / Clark Kent / Superman), Kate Bosworth (Lois Lane), Kevin Spacey (Lex Luthor), James Marsden (Richard White), Sam Huntington (Jimmy Olsen), Frank Langella (Perry White), Eva Marie Saint (Martha Kent), Kal Penn (Stanford), Parker Posey (Kitty Kowalski), Marlon Brando (Jor-El), James Karen (Ben Hubbard), Stephan Bender (Clark Kent, enfant), David Fabrizio (Brutus), Jack Larson (Bo, le barmaid), Noel Neil (Gertrude Vanderworth), Ian Roberts (Riley), Jeff Truman (Gil), Peta Wilson (Bobbie Faye), Vincent Stone (Grant), Barbara Angell (Polly)...

Le synopsis du film :


Alors qu'un ennemi de longue date, Lex Luthor, tente de l'affaiblir en lui dérobant tous ses superpouvoirs, Superman doit faire face à un problème d'un autre genre : Lois Lane, la femme qu'il aime, est partie mener une nouvelle vie loin de lui. Mais l'a-t-elle vraiment oublié ?
Le retour de Superman sera donc ponctué de nombreux défis puisqu'il devra se rapprocher de son amour tout en retrouvant sa place au sein d'une société qui semble ne plus avoir besoin de lui. En tentant de protéger le monde qu'il aime de la destruction totale, Superman se retrouve au centre d'une aventure incroyable qui le mènera des fonds de l'océan à des milliers d'années lumière de notre galaxie.

Kevin Spacey et Parker Posey
Brandon Routh
Sam Huntington, James Marsden et Brandon Routh


Et bien le voilà enfin ce film. Après plusieurs années d'attente, de rumeurs, de projets avortés, de scénario réecrits...voilà enfin ce cinquième opus des aventures de "Superman" (sixième opus même si on prend en compte le film de 1951 ;-) ). A quoi pouvais t'on s'attendre? Après un troisième et quatrième film qui, il faut l'avouer, étaient loin d'être extraordinaire, il été difficile de faire pire.
L'histoire qui se situe après le deuxième volet de la saga est assez bonne de manière général. Fidèle à ses habitudes, Bryan Singer s'est beaucoup plus intéréssé à l'homme entre guillemet qu'est Clark Kent plutôt que de basé son film uniquement sur les exploits du super héros. Ainsi, on obtient un mélange entre émotion et action durant tout le film. Cela aurait pu faire un excellent scénario si le tout était réparti de bonnes manières malheureusement, certaines scénes ont tendance à cassé un peu le rythme du film et fait que le film peut paraître un peu long (c'est dans ses moments qu'on se rends bien compte que le film dure plus de deux heures et demie lol). Il reste néamoins que le scénario reste divertissant et s'inscrit dans la continuité du film de Richard Donner (Du film de Richard Lester aussi mais c'est normal quand on sais que de nombreuses scéne de "Superman 2" ont été réalisé par Richard Donner himself ;-) ).

Le casting est assez bon aussi. On attendait les acteurs au tournant car il est vrai que beaucoup de personne ont encore en tête les visages de Christopher Reeve, Margot Kidder et Gene Hackman pour Superman, Lois Lane et Lex Luthor. Le nouveau trio se nomme dorénavant Brandon Routh, Kate Bosworth et Kevin Spacey. Brandon Routh prends de manière convenable la cape du super héros mais même si il arrive à être convaincant, il lui manque quand même le petit charisme que possédait Christopher Reeve à l'ecran. Cependant, son jeu d'acteur est correct et si il fait un bon Superman, il tient encore mieux son rôle de Clark Kent. Kate Bosworth est elle très bonne dans son rôle de Lois Lane et livre une prestation correcte. Si Gene Hackman était excellent en Lex Luthor, Kevin Spacey est lui tout simplemment exceptionnel. Il fait parti des comédiens que j'affectionne tout particulièrement mais il faut reconnaître qu'il réalise une très belle performance d'acteur. Il surpasse tous les autres acteurs et fait un Lex Luthor tout aussi bon que Gene Hackman.
Sam Huntington joue bien son rôle aussi pour un personnage qui à pris un peu plus d'importance comparé au film de Richard Donner. Frank Langella est bon en Perry White et James Marsden convaint en Richard White. Ca chande d'ailleurs de le voir sans son masque de Cyclope lol.

Les effets spéciaux sont beaucoup plus novateurs que les quatres premiers volets de la saga ce qui est normal quand on connaît les avancés technologiques faites en presque 20 ans. Bryan Singer n'en abuse pas trop et sa mise en scéne est très bonne. D'un point de vue esthétique, le film est très beau à voir.
Bryan Singer relance la franchise "Superman" de bonnes manières donc malgré un scénario pas toujours régulier, en perte de rythme parfois, mais qui à la mérite de tenir la route et d'être constant avec les comics et le film de Richard Donner (Oui, je rassure les fans, cette fois ci le méchant ne sera pas déguisé en Powers rangers :-) ).
J'ai bien aimé l'une des révélations principales du film (que je ne citerai pas pour pas gacher le mystère de ceux qui ne l'ont pas encore vu) et même si ce film n'est pas un chef d'oeuvre, il se laisse regarder assez facilement.

Stephan Bender
Brandon Routh et Kate Bosworth
Kevin Spacey et Parker Posey


Mini filmographie selective :


Bryan Singer


Bryan Singer (producteur, scénariste, réalisateur) : X-men 1 et 2, The usual suspects, Un éléve doué, Public access...

Jon Peters (producteur) : Wild wild west, Batman, Tango et Cash, Une étoile est née...

Gilbert Adler (producteur) : La reine des vampires, La maison de l'horreur, 13 fantômes, Le vaisseau de l'angoisse...

Michael Dougherty


Michael Dougherty (scénariste) : Urban legend 3 bloody mary, X-men 2, I Lucifer (prochainement)...

Dan Harris


Dan Harris (scénariste) : Urban legend 3 bloody mary, X-men 2, I Lucifer (prochainement), Imaginary heroes...

John Ottman (compositeur) : X-men 2, Cellular, Trouble jeu, Les 4 fantastiques...

Brandon Routh


Brandon Routh : Apparitions dans Les série Cold case affaires clasées, Gilmore girls et Will & Grace, Karla (prochainement)...

Kate Bosworth


Kate Bosworth : Blue crush, Les lois de l'attraction, L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, Le plus beau des combats...

Kevin Spacey


Kevin Spacey : La vie de David Gale, Un monde meilleur, The usual suspects, Négociateur...

James Marsden


James Marsden : X-men 1 2 et 3, Fausses rumeurs, N'oublie jamais, Heights...

Frank Langella


Frank Langella : Small soldier, La neuvième porte, Sweet november, Good night and good luck...

Eva Marie Saint


Eva Marie Saint : Sur les quais, La mort aux trousses, Don't come knocking, L'ange de la violence...

Kal Penn


Kal Penn : 7 ans de seduction, Le fils du mask, The Namesake, Sueno...

Parker Posey


Parker Posey : Une affaire de coeur, Blade Trinity, Allumeuse, Les lois de l'attraction, Scream 3...

Marlon Brando


Marlon Brando : Le parrain, Superman, Un tramway nommé désir, Le dernier tango à Paris...

James Karen


James Karen : Mulholland drive, Congo, L'enfer du dimanche, Poltergeist...

Ian Roberts


Ian Roberts : Red dust, Mon nom est Tsotsi, Tarzan et la cité perdue, American girls...

Mon ticket de cinéma