Il s'agit d'un drame américain qui est sorti en France le 16 octobre 1985 (le film est sorti aux Etats-Unis le 24 mai 1985) et dont la durée est de 1 heure 31.

"Rambo 2 : La mission" est un film réalisé par George Pan Cosmatos.

Le film à été produit par Buzz Feitshans.

Le scénario à été écris par Sylvester Stallone, Kevin Jarre et James Cameron d'après l'oeuvre de David Morrell.

La bande originale à été signée par Jerry Goldsmith.

Film tous publics lors de sa sortie en salles.

Bande annonce V.O.S.T.

Extrait du film





Sylvester Stallone

Julia Nickson-Soul

Sylvester Stallone


C'est le roman de David Morrell, "First Blood", qui a inspiré le film "Rambo". Absent du générique du second volet, "Rambo 2: La Mission", l'écrivain a en revanche co-écrit le scénario de "Rambo 3".

Sylvester Stallone a co-écrit les scénario des trois volets de la saga "Rambo".

C'est James Cameron, le réalisateur entre autres d' "Abyss" et de "Titanic", qui a co-écrit le scénario de "Rambo 2 : La Mission" juste après avoir réalisé "Terminator" en 1984.

Un an après "Rambo 2 : La Mission", George Pan Cosmatos retrouve Sylvester Stallone pour les besoins du film "Cobra".

"Rambo 2 : La mission" possède de nombreuses erreurs scénaristique. Parmis celle ci, on peut retrouver entre autres :

  • Le trou dans le pare-brise de l'hélicoptère qu'utilise Rambo n'apparaît qu'au moment où il tire avec le lance-roquettes.
  • Rambo utilise un lance-roquettes de type LAW avec une gâchette sur le dessus de l'appareil. Pourtant, dans le gros plan qui suit, il presse la détente d'une autre arme, le RPG (Rocket Propelled Grenade), avec une gâchette en dessous...Le plan suivant, Rambo tient à nouveau le LAW.
  • Dans cette même scène, Rambo devrait mourir brûlé car tirer au lance-roquettes depuis la cabine d'un hélicoptère provoque une explosion.
Le tournage de "Rambo 2: La Mission" s'est déroulé au Mexique. La scène de la chute d'eau a été tournée à Acapulco.

On peut lire sur l'affiche française de "Rambo 2 : La Mission" le slogan suivant : "Aucun homme, aucune loi, aucune guerre ne peuvent l'arrêter."

Le film a rapporté plus de 300 millions de dollars à travers le monde. "Rambo 2 : La Mission" a été pendant plus de 10 ans le plus gros démarrage en région parisienne avec plus de 80 000 spectateurs sur la seule journée du mercredi. Il est aussi le deuxième plus gros succès de l'année 1985 avec 5 851 030 spectateurs français.

En 1986, "Rambo 2: La Mission" obtient une nomination aux Oscars et plusieurs prix aux Razzie awards :

  • Nomination à l'Oscar des meilleurs effets sonores (Fred J. Brown).
  • Razzie award du plus mauvais acteur (Sylvester Stallone).
  • Razzie award de la plus mauvaise musique de film (Jerry Goldsmith).
  • Razzie award du plus mauvais film.
  • Razzie award du plus mauvais scénario (Sylvester Stallone, James Cameron et Kevin Jarre)
Plusieurs films font référence au personnage de John Rambo. En 1990, dans "Gremlins 2" de Joe Dante, le personnage de Gizmo se pare d'un bandeau rouge noué autour de la tête pour aller affronter une horde d'affreuses créatures. Dans "Avenging Angelo" de Martin Burke en 2001, Sylvester Stallone fait également référence à son personnage de John Rambo.

"Hot shots ! 2" parodie largement "Rambo", "Rambo 2 : La Mission" et "Rambo 3". Fait plutôt inhabituel et amusant, Richard Crenna carricature lui-même le personnage qu'il interprète dans la saga Rambo.

Le premier "Rambo" parle des séquelles de la guerre du Viêtnam sur les vétérans et évoque la brutalité de certaines autorités. En revanche, "Rambo 2 : La Mission" et "Rambo 3" s'inscrivent dans la mouvance anti-communiste de l'administration Reagan.

Le budget de ce film fut de 44 millions de dollars.

Le président des Etats-Unis de l'époque, Ronald Reagan, aurait dit, en sortant de la salle de cinéma après avoir vu "Rambo 2 : La mission" : "Si jamais l'amérique a un problème on saura qui appeler !"

"Rambo 2 : La mission" est le titre français du film "Rambo : First Blood part 2" en version originale. Voici quelques exemples des autres titres que ce film peut avoir en fonction du pays dans lequel on le visualise :

  • Rambo 2 - Der Auftrag (Autriche / Allemagne),
  • A Vingança do Herói (Portugal),
  • Acorralado, II parte (Espagne),
  • Rambo - krigaren 2 (Finlande),
  • Rambo - taistelija 2 (Autre titre finnois),
  • Rambo 2 - A Missão (Brèsil),
  • Rambo 2: la vendetta (Italie)...
Aux Etats-Unis, "Rambo 2 : La mission" serait le premier film à avoir été diffusé dans plus de 2 000 salles.

Le film à été dédié à la mémoire de Cliff Wenger Jr.

Sylvester Stallone

Sylvester Stallone

Sylvester Stallone

Sylvester Stallone


Le casting de ce film :


Sylvester Stallone (John Rambo), Richard Crenna (Le Colonel Samuel Trautman), Charles Napier (Murdock), Steven Berkoff (Podovsky), Julia Nickson-Soul (Co Bao), Martin Kove (Ericson), George Cheung (Tay), Andy Wood (Banks), William Ghent (Le Capitaine Vinh), Voyo Goric (Le Sergent Yushin), Dana Lee (Kish), Bagan Coleman (Le Capitaine du bateau), Don Collins (Un prisonnier de guerre), Christopher Grant (Un autre prisonnier de guerre)...

Le synopsis du film :


John Rambo purge une peine de prison lorsque le Colonel Trautman lui donne la possibilité de sortir pour une mission délicate : avoir la preuve qu'il reste bel et bien des prisonniers américains au Vietnam.

Supposé n'être qu'un observateur, Rambo désobéit aux ordres et tente de sauver un prisonnier. Murdock, le responsable de la mission, décide alors de l'abandonner en territoire ennemi, Rambo, seul, sans armes et face à l'ennemi, prépare sa vengeance et son retour au pays.

Sylvester Stallone et Charles Napier

Sylvester Stallone

Sylvester Stallone et Julia Nickson-Soul



Après avoir pris beaucoup de plaisir à voir le premier opus de la saga "Rambo", je dois avouer que j'avais hâte de découvrir la suite. Comme je m'étais reservé mon après midi exprès (bah oui je voulais les revoir avant la sortie en salles du quatrième film ;-) ), je me suis donc plongé dans cette suite avec les souvenir du premier volet encore tout frais dans ma tite tête de cinéphile amateur :P .

Première constatation, et pas des moindres, le scénario fait un grand ecart entre les deux films. Si il garde le fait que l'on retrouve le personnage en prison afin de faire le lien entre les films, après c'est tout autre chose qui s'offre à nous. J'ai trouvé que dans cette suite, toute la psychologie des personnages et le traumatisme de la guerre du Vietnam avait malheureusement disparu. Tout est pretexte à l'action et à mettre en valeur la musculature du héros. Ce que le personnage principal ressens, on s'en moque un peu dans ce film afin de préféré les fussilades et autres explosions. Les changements ne s'arrête pas non plus à ce détail. Le côté patriotisme américain ressors encore plus ce qui à comme principal défaut de tomber inévitablement dans les clichés du genre et les autres stéréotypes. Le scénario utilise de grossière ficelles à un point qu'on se demande ce qui à pû ce passer dans la tête des scénaristes entre le premier et le second film. Est ce parce qu'à l'origine le roman ne possède pas de suite que le film pêche par manque d'inspiration ? Je sais pas en tout cas une chose est sûre c'est que c'est tout un autre film, une autre vision qui s'offre à nous et malheureusement ce n'est pas du côté du scénario qui va falloir chercher le côté intéréssant du film.

Du point de vue de la distribution, on ne boude pas notre plaisir de retrouver un Sylvester Stallone qui fait ce qu'il sais faire de mieux à savoir foncer dans le tas, le biceps en avant et le gros calibre dans la main. L'acteur ne joue pas du Shakespeare et en même temps s'est pas ce qu'on lui demande donc il livre une prestation correcte même si l'on regrette que son personnage souffre de cette insufissance scénaristique. La seule chose que l'acteur gagne comparé au premier volet, c'est plus de dialogues mais lorsque l'on voit le niveau, on se dit que cela aurait été peut être un peu mieux de moins le faire parler car à certains moments ça peut faire ridicule. Charles Napier qui est un acteur que j'apprecie bien m'as plu dans son rôle de bureaucrate sans scrupule qui retourne sa veste quand il le faut. Il joue très bien son rôle et apporte à son personnage juste ce qu'il faut en arrogance pour qu'on ai envie de le claquer avec Rambo ;-). Aux côtés de Sylvester Stallone, on retrouve Richard Crenna dans un rôle qui lui va comme un gant et où il peut dégager un minimum de charisme quand il le faut même si j'ai pas trouvé que son jeu était toujours juste. Petite nouveauté au casting, on à le droit à une touche féminine (ce qui n'était aps le cas dans le premier film ;-) ) avec Julia Nickson-Soul. L'actrice se défend bien mais bon pour changer son rôle n'as pas vraiment de grande importance et elle n'aurait pas été là que ça n'aurait pas changé grand chose au film. Même la scène qui est sensé être émotionellement très forte avec Sylvester Stallone en devient kitsch à cause du décors et de l'histoire.

On ressens aussi le changement derrière la caméra. George Pan Cosmatos reprend le relai à Ted Kotcheff. Les scénes d'actions sont assez efficaces et bien que les effets spéciaux n'ait pas toujours bien vieilli, je trouve que les images corresponde bien aux années 80. La bande originale est toujours aussi surprenante avec nottament une chanson finale qui ne va pas mais alors pas du tout avec le film même si je reconnais aimer ce petit côté retro ^^. Au final, "Rambo 2 : La mission" peut fortement décevoir à cause de son changement d'orientation trop poussé. Le scénario est loin d'être excellent, la mise en scéne est classique et bien que l'on retrouve avec plaisir Sylvester Stallone, le jeux des différents acteurs ne donne pas toujours grande impréssion. Cette suite souffre de beaucoup de défaut mais pourtant je dois reconnaître que c'est assez jouissif à voir. Il y a absolument aucune prise de tête, ça tire de partout et on ne voit pas le temps passé. Le meilleur reste le premier film qui faisait un très bon mélange entre psychologie des personnages et action mais cette suite qui ne préfére offrir aux spectateurs que de l'action m'as bien divertit je dois le reconnaître. Dommage que la saga n'est pas continué dans sa lancée mais son côté nanar qui à pris un coup de vieux en font un film que je ne regrette pas d'avoir vu. Je ne le recommanderais pas cependant car il faut être honnête, c'est tout sauf un chef d'oeuvre...

Parce qu'elle fait vraiment cliché et kitsch, ma scène préférée est celle où John Rambo prend le micro pour parler à Murdock et qui lui dit : "Murdock... Je vais revenir et j'aurais votre peau !"... Il n'y à qu'à voir la bande annonce du film pour se rendre compte que même si c'est risible, question effet, ça le fait :-) .


Sylvester Stallone

Sylvester Stallone

Richard Crenna et Sylvester Stallone


Les répliques du film :


"- John, je veux que tu essaie d'oublier la guerre. Ne penses plus qu'à cette mission. L'ancien Vietnam est mort.
- Colonel, j'suis vivant, il est toujours vivant.
"

"- Rambo, vous serez en parfaite sécurité. Nous allons mettre les meilleures armes du monde à votre service.
- J'ai toujours pensé que c'était l'esprit la meilleure arme.
- Les temps changent...
- Peut être pour vous...
"

"Ce que vous appelez Enfer... Il appelle ça chez lui !"

"- Qu'est ce que tu fais des ordres ?
- Y'a plus d'ordres ici !
"

"- Mais à qui donc vous croyez que vous vous adresser Trautman ?
- A une saleté de bureaucrate qui essaye de couvrir ses arrières .
"

"Murdock... Je vais revenir et j'aurais votre peau !"

"- Comment va tu vivre ?
- Au jour le jour.
"

Sylvester Stallone

Sylvester Stallone

Sylvester Stallone


La musique du film :


  1. Main Title
  2. The Map
  3. Preparations
  4. The Jump
  5. The Snake
  6. The Pirates
  7. Stories
  8. The Camp / Forced Entry
  9. The Cage
  10. River Crash / The Gunboat
  11. Betrayed
  12. Bring Him Up / The Eyes
  13. Escape From Torture
  14. Ambush
  15. Revenge
  16. Bowed Down
  17. Pilot Over
  18. Village Raid / Helicopter Flight
  19. Home Flight
  20. Day By Day
  21. Peace In Our Life - Frank Stallone
Sylvester Stallone


Bonus :


Tout le monde connais Sylvester Stallone mais qui connais Frank Stallone ? Le frère de l'acteur est un chanteur que l'on à déjà pû entendre dans différents films avec Sylvester ("Rocky", "Over the top"...) . C'est ici le cas avec "Rambo 2 : La mission" où comme pour le premier volet, on à le droit à une chanson très années 80 qui me fait rire et que j'avoue bien aimé ^^ Voici les paroles de "Peace in our life" pour accompagner le clip comportant quelques images du second opus de Rambo ;-) :

We gave our hearts
We gave it all
Flame in the fire
Burns forever more

The sorrow in believing
Honor and truth
Gray spires climbing
Wrapped around our youth

Peace in our life
Remember the call
Oh, a cheer for my brothers
Think of them all
Home of the brave
We'll never fall
The strength of our nation
Belongs to us all.

Time is the healing
of souls laid to rest
Peace is the virtue
Never forget
Tomorrow's an angel
Watching us all
Telling the people
she wraps around our hearts

Peace in our life
Remember the call
Oh, a cheer for my brothers
Think of them all
Home of the brave
We'll never fall
The strength of our nation
Belongs to us all.

Peace in our life
Remember the call
Oh, a cheer for my brothers
Think of them all
Home of the brave
We'll never fall
The strength of our nation
Belongs to us all.

Peace in our life
Remember the call
Oh, a cheer for my brothers
Think of them all
Home of the brave
We'll never fall
The strength of our nation
Belongs to us all.




Affiche française Affiche française


Affiche américaine Affiche américaine