Il s'agit d'un film d'animation américain qui est sorti en France le 2 avril 2008 (le film est sorti aux Etats-Unis le 14 mars 2008) et dont la durée est de 1 heure 35.

"Horton" est un film réalisé par Jimmy Hayward et Steve Martino.

Les producteurs de ce film sont Bob Gordon et Bruce Anderson.

Le scénario à été écris par Cinco Paul, Ken Daurio et Ricardo Curtis d'après l'oeuvre de Dr. Seuss.

La musique du film est signée par John Powell.

Film tous publics lors de sa sortie en salles.

Bande annonce V.F., Bande annonce V.O.S.T., un extrait V.O.S.T., deux extraits V.F., 7 minutes du film, la rencontre avec l'équipe du film, le decryptage d'une scène ainsi que deux featurettes


Reportage sur le film pour le journal de France 2


Parodie de la bande annonce de "Horton" avec des images de "Star wars épisode 3"


Site officiel du film (français)

Site officiel du film (anglais)








"Horton" est l'une des nombreuses histoires nées de l'imaginaire débridé de Theodor Seuss Geisel, alias le célèbre Dr. Seuss. Spécialiste des histoires pour enfant, on lui doit notamment "The cat in the hat", adapté au cinéma en 2004 sous le titre du "Chat chapeauté", avec Mike Myers dans le rôle-titre. L'une de ses plus célèbre création est le personnage du Grinch, porté à l'écran en 2000 par Ron Howard avec Jim Carrey. Ce prolifique auteur fait partie des écrivains les plus lus aux Etats-Unis.

"Horton" est la quatrième création des studios Blue Sky. C'est à eux que l'on doit les (més)aventures de Scrat, l'écureuil préhistorique le plus malchanceux de "L'Age de glace" en 2001, ainsi que sa suite. En 2005, ils signent "Robots", qui fait un véritable carton puisque le film d'animation récoltera plus de 260 millions de dollars de recettes dans le monde. Parallèlement aux aventures de l'éléphant "Horton", le studio a mis en chantier dès 2007 un troisième volet à "L'Age de glace", baptisé "L'Age de Glace 3 : l'Aube des dinosaures".

L'idée de porter sur grand écran l'histoire de "Horton" est née en 2003, lorsque Christopher Meledandri, alors président de Twentieth Century Fox Animation, contacte la veuve du Dr. Seuss, Audrey Geisel, pour lui parler de son idée de créer un film d'animation en images de synthèse tiré de "Horton Hears a Who !". Très soucieuse de préserver l'héritage de l'univers délirant créé par son mari, celle-ci a d'abord été réticente à ce projet. Les studios Blue Sky ont alors décidé de lui montrer leurs précédentes créations : "L'Age de glace", sa suite, ainsi que "Robots". Pour achever de la convaincre, Christopher Meledandri a demandé à Mike De Feo, qui dirige le département sculpture de Blue Sky, de réaliser une sculpture d'une scène clé du livre, dans laquelle le Maire brandit son fils Jo-Jo au-dessus de sa tête. Il s'est avéré que c'était l'une des scènes préférées d'Audrey Geisel.

Réputé pour avoir un visage très expressif et élastique, Jim Carrey a littéralement inspiré l'équipe technique du film. La bouche d'Horton était en effet beaucoup plus petite que celle du résultat final. Les animateurs et les graphistes ont donc calés leur travail après l'enregistrement du doublage, en redessinant la bouche de l'éléphant afin de mieux synchroniser les mouvements labiaux. Une contribution de l'acteur que Jimmy Hayward, l'un des deux réalisateurs du film, a tenu à saluer : "Jim se met tout entier au service du personnage qu'il interprète, quel qu'il soit. Il a incarné Horton non seulement verbalement, mais physiquement, exactement comme il l'aurait fait devant une caméra. Il nous a offert de merveilleuses références visuelles pour le jeu d'acteur numérique de Horton. Horton s'est nourri de tout ce que lui a offert Jim."

En 1942, les toutes premières aventures de "Horton" furent adaptées en dessin-animé sous le titre de "Horton Hatches The Egg" réalisé dans les studios Warner. En 1970, le grand dessinateur Chuck Jones signe une nouvelle adaptation de "Horton Ears a Who" pour la télévision.

Afin de rendre le plus élastique possibles les corps des personnages, en particulier ceux d'Horton et du maire, l'équipe du film a eu recours à une technique baptisée "squash-and-stretch". Dans l'animation traditionnelle 2D, le "squash-and-stretch" donne aux personnages de l'élasticité et du mouvement. Un très bon exemple de l'usage de cette technique est la scène où Horton doit traverser le pont en bois, en gonflant sa trompe comme un ballon. Les animateurs ont également utilisé le "squash-and-stretch" pour un " effet de traînée ", lorsque par exemple la jambe d'un personnage bouge si rapidement qu'elle semble devenir floue et se multiplier.

Avant de commencer à matérialiser l'univers délirant de Zooville, les réalisateurs Jimmy Hayward et Steve Martino se sont d'abord rendus à la bibliothèque Geisel, qui se trouve sur le campus de l'Université de San Diego, en Californie. C'est ici que sont stockés toutes les archives du Dr. Seuss : manuscrits, croquis et dessins préparatoires, anotations personnelles, et même des sculptures réalisées par l'auteur lui-même. Steve Martino raconte : "J'ai été impressionné par certaines sculptures que Seuss avait réalisées, qui montraient quelle direction suivre pour transposer ses idées en trois dimensions. Nous avons aussi découvert des références à des couleurs, des formes et des textures que nous avons intégrées au film. [...] En étudiant le travail du Dr Seuss pour nous en inspirer, nous avons tendu vers une " exagération seussienne " traduite en langage visuel. Par exemple, lorsqu'il a fallu " brosser " numériquement les cheveux des Zous, nous nous sommes demandés comment le faire "à la Seuss".".

L'ouïe joue un rôle clé dans l'histoire. "Le concept central du film est que les deux personnages principaux ne se rencontrent jamais" explique Jimmy Hayward; "ils ne peuvent que s'entendre l'un l'autre. Chacun doit croire ce qu'il entend. Et ça, c'est une idée de départ fantastique en termes de son !". Aussi la production a-t-elle demander au réputé Randy Thom de s'occuper des bruitages. Ce dernier a notamment travaillé sur "L'Etoffe des héros", "Les Aventuriers de l'Arche perdue", "Les Indestructibles" ou encore "Ratatouille".

Avant d'officier pour la première fois en tant que réalisateur sur "Horton", Jimmy Hayward a longtemps oeuvré au sein des studios Pixar. Il a notamment travaillé au département animation sur "1001 Pattes", "Toy Story" et sa suite, ainsi que "Monstres & Cie". Quant au co-réalisateur Steve Martino, il a entre-autre travaillé au département artistique sur le long métrage d'animation "Robots", en 2005.

Dany Boon joue souvent les doubleurs pour les films d'animations. On devrait prochainement le retrouver dans "Mia et le Migou", le nouveau film d'animation du réalisateur de "La Prophétie des grenouilles". Il est également apparu vocalement dans "Gang de requins", "Le Manège enchanté" et "Cendrillon & le prince (pas trop) charmant".

Lors de la première mondiale du film, présenté à Los Angeles au mois de mars 2007 en présence de toute l'équipe, dont Jim Carrey et Steve Carell, un groupe de militants anti-avortements est venu perturber le déroulement des festivités, envahissant même le tapis-rouge, ce qui n'a pas manqué de provoquer la colère du public, venu nombreux et surtout en famille. La raison d'une telle manifestation ? La plupart des groupes et Lobbies anti-avortements, par ailleurs puissants aux Etats-Unis, ont repris à leur compte l'un des credos de "Horton" : "a person is a person, no matter its size", que l'on peut littéralement traduire par : "une personne est une personne; peu importe sa taille".

"Horton" est le titre de la version française du film "Horton hears a who !" dans sa version originale. Voici différents titres que ce film peut porter en fonction du pays dans lequel il est diffusé :

  • Horton y el mundo de los Quién (Argentine / Venezuella),
  • Dr. Seuss' Horton Hears a Who (titre de travail américain),
  • Hôton fushigina sekai no dare-dâre (Japon),
  • Horton entend un qui! (Canada),
  • Horton hört ein Hu (Allemagne),
  • Horton hører en hvem (Norvège),
  • Horton og støvlefolket hvem (Danemark),
  • Ortone e il mondo dei Chi (Italie)...
C'est la deuxième fois que Jim Carrey participe à une adaptation cinématographique de l'oeuvre de Dr. Seuss. Si dans "Horton" il prête sa voix au personnage principal, il à egalement prêté ses traits pour le film de Ron Howard "The Grinch".

Le film aurait été envoyé aux différents cinéma américain sous le nom de code de "88 keys" ;-) .




Avec les voix en version française de :


Dany Boon (Horton), Richard Darbois (Morton)...

Avec les voix en version originale de :


Jim Carrey (Horton), Steve Carell (Le Maire de Zouville), Carol Burnett (Madame Kangourou), Will Arnett (Vlad), Seth Rogen (Morton), Dan Fogler (le Président du Conseil / Yummo Wickersham), Isla Fisher (Le Docteur Mary Lou Larue), Jonah Hill (Tommy), Amy Poehler (Sally O'Malley), Jaime Pressly (Madame Quilligan), Charles Osgood (Le narrateur), Josh Flitter (Rudy), Niecy Nash (Miss Yelp), Jesse McCartney (Jojo), Shelby Adamowsky (Hedy / Hooly), Jack Angel (Le vieu Zou), Caitlin Rose Anderson (Helen), Emily Anderson (Heather), Jan Rabson (Le crieur), Samantha Ray Droke (Hildy / Holly), Karen Disher (Le petit Zou), Marshall Efron (Le garde Wickersham n°1), Bill Farmer (Willie Bear), Jason Fricchione (Joe), Heather Goldenhersh (La fille Zou), Selena Gomez (Helga), James Hayward (Le Zou odieux), Joey King (Katie), Christina Martino (Heidi / Halley), Ellie Martino (Hanna), Laraine Newman (la mère Glummox), Tim Nordquist (le garde Wickersham n°2), Colleen O'Shaughnessy (Angela), Laura Ortiz (Jessica), Joe Pasquale (Le Dentiste)...

Le synopsis du film :


Imaginatif et extravagant, Horton est un éléphant qui sait prendre la vie du bon côté. Lorsqu'il entend un appel au secours en provenance d'un tout petit grain de poussière flottant dans les airs, son sang ne fait qu'un tour : il est convaincu que même s'il ne peut pas la voir, il existe une forme de vie sur ce petit bout de rien.

Horton ne se trompe pas : c'est même une ville qui y est installée, Zouville, et cette cité et ses microscopiques habitants, les Zous, sont en grand danger ! Mais lorsque Horton répand la nouvelle auprès des autres animaux de la jungle de Nool, personne ne le croit. Certains menacent même de détruire le grain de poussière !

Horton décide alors de tout faire pour protéger ses nouveaux amis et si leur monde est minuscule, leurs aventures s'annoncent gigantesques...




Bien que je n'en avais vu que quelques images, j'avais très envie de découvrir ce "Horton". Il faut dire que le film a tout pour plaire avec nottament un humour léger annoncé dans la bande annonce et le fait que c'est le même studio qui s'occupe de la saga "L'Age de glace" c'est très vendeur je trouve. Rajouté à cela le fait que ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un petit film d'animation sans prise de tête et vous aurez alors mon état d'esprit en rentrant en salle (mon etat d'esprit en sortant était légèrement différent pour des raisons que je ne préfére pas détaillé ici mais bon passons et revenons au film :-) ).

Fidéle à ses autres oeuvres, les studios Blue sky réalise ici un nouvel divertissement qui mélange humour avec une petite dose de bonne morale sans que cela plombe l'ensemble. Le scénario est rythmé de bout en bout et aborde le thème de la tolérance et de la cohabitation avec ce qui peut être différents de façon très juste. Je n'ai pas lu l'oeuvre original de Dr. Seuss donc je ne pourrais pas trop comparé les deux mais pour le film, je peux dire que cette histoire m'as enormément plu en m'offrant de bons moments de franches rigolades auxquels je ne m'attendais pas. Sans aucun temps mort, le film souffle un vent de fraîcheur en eveillant en chacun de nous notre âme d'enfant. Car si "Horton" est destiné principalement à un public très jeune, tout le monde peut y trouver son compte et passer un bon moment devant ce film où on ne s'ennuie jamais. L'humour est constant de bout en bout pour notre plus grand plaisir et on ne voit pas les minutes défiler devant nous.

Vocalement, je ne pourrais pas vous parler des voix en version originale car j'ai vu ce film en version française. La version original offre tout de même une belle palette d'humouriste avec de grands noms tel que Jim Carrey (qui doit être ici dans un rôle parfait pour lui... Je serais curieux de voir le resultat ;-) ) mais aussi Seth Rogen, Steve Carrell ou Jonah Hill par exemple. Je vais donc plus m'attarder sur la version française avec un Dany Boon qui fort de son succès avec "Bienvenue chez les ch'tis" confirme son capital sympathie en pretant sa voix au personnage principal. Sa voix est vite reconnaissable mais correspond à merveille à Horton, cet éléphant totalement décalé, toujours joyeux et qui vois toujours la vie du bon côté. Le timbre de voix de Dany Boon est parfait et il reste constant de bout en bout. Dans sa voix, on sens un réel plaisir de doubler ce personnage. Pour le reste du casting vocal, il n'y a rien à redire egalement. Chaque comédiens prête de très belle façon sa voix allant même jusqu'à la stéréotypé un maximum pour accentuer le caractère comique de leur rôle comme pour celui de Vlad par exemple (un grand fou rire dans la salle avec les Vlad ^^).

L'animation est egalement très bonne. A la fois légère, esthétique et très travaillé, elle rend le film plaisant à regarder et apporte aussi une bonne dose de bonne humeur avec une palette de couleur vive qui continue d'amplifier le caractère comique de l'histoire. Le mélange entre animation 3D et dessin annimé façon manga lors d'une scène de "karaté" mémorable apporte aussi en qualité et prouve qu'un réel effort à été apporté au film afin de ne pas se contenter de ce que le studio savait déjà faire avec son experience gagner grâce nottament à la franchise de "L'Age de glace". La bande originale est très agréable aussi et font de l'ensemble un divertissement excellent. Je conseille en tout cas "Horton" qui est un film pour enfants mais egalement pour grands enfants qui permet de ne plus se soucier des tracas de la vie quotidienne pour ne faire place qu'à un hymne à la tolérance et au respect de l'autre. Le message est passé, on s'amuse tout autant bref, cette légerté générale m'as beaucoup plu :-) .




La musique du film :


  1. Fall from Tree
  2. Cave of Destiny
  3. Jungle of Nool
  4. Horton Takes a Luxurious Bath
  5. Enter the Kangaroo
  6. Banana Wars
  7. Saved
  8. Into Whoville / Breakfast With the Mayor
  9. Club Nool
  10. The Twon Council
  11. Hello
  12. Dr. Larue
  13. The Quest
  14. The Bridge Work
  15. Horton Dance!
  16. Handle with Care
  17. Bedtime
  18. Snow Day
  19. Horton Tells of the Kangaroo's Duplicity
  20. Vlad Attack
  21. Power Grab
  22. Kite Flying Day
  23. Mountain Chase
  24. Clover Field Search
  25. Memory Game
  26. For the Children!!!
  27. Angry Mob
  28. Roping & Caging
  29. We Are Here
  30. Symphonophone
  31. JoJo Saves the Day
  32. Hall of Mayors
  33. Horton Suite
  34. A Big Ending
  35. Can't Fight This Feeling - Jim Carrey, Steve Carell, Carol Burnett, Will Arnett, Seth Rogen et Dan Fogler



Bonus :


Voici un petit extrait musical du film "Horton" où on voit les principaux personnages poussé la chansonnette pour conclure de façon joyeuse :-) Le titre de la chanson c'est "Can't Fight This Feeling" et pour les voix on retrouve Jim Carrey, Steve Carell, Carol Burnett, Will Arnett, Seth Rogen et Dan Fogler.






L'affiche française Affiche hollandaise


Affiche Corée du Sud Affiche espagnole


Affiche teaser américain Affiche teaser américain


Affiche teaser américaine Affiche teaser américain


Affiche teaser américaine Affiche teaser américaine


Affiche teaser américaine Affiche teaser américaine


Affiche teaser américaine Affiche teaser américaine


Affiche teaser russe Affiche américaine


Affiche teaser française Affiche teaser américaine


Affiche teaser américaine Affiche teaser américaine


Affiche teaser américaine Affiche teaser américaine


Affiche teaser américaine Affiche teaser américaine


Affiche teaser américaine Affiche teaser américaine


Affiche allemande Affiche teaser américaine